Aux quatre coins du monde des milliers de mariages sont célébrés chaque jour. De l’Asie au Maghreb en passant par les Amériques, l’amour fait battre le cœur de celles et ceux qui se disent « oui » pour la vie. Ancrées dans la culture, les traditions se répètent de génération en génération. Avec le temps tout s’en va, même certaines coutumes que l’on pensait immuables. D’autres, au contraire, se modernisent au point de devenir des incontournables de mariage. Ode au voyage, cet article fait le tour du monde des traditions de mariage les plus tendance du moment.

Espagne

Des monnaies pour la joie et la douleur

Mariage espagne-Cérémonie des piecesEn Espagne les futurs mariés choisissent leurs « padrinos » (des parrains). Symbole d’un couple stable et heureux ils participent activement au mariage. Durant la cérémonie, ils offrent aux mariés 13 pièces de monnaie à s’échanger. À travers ce rituel le jeune couple accepte de se protéger l’un l’autre dans la joie et la douleur. Traditionnellement les pièces sont divisées en deux groupes : 12 pièces d’or et une de bronze. Les premières représentent les 12 mois de l’année et les richesses que les mariés partageront tout au long de leur vie. La monnaie de moindre valeur symbolise les difficultés à surmonter main dans la main. Au fil du temps cette tradition a évolué. Aujourd’hui les sentiments valent plus que l’or ou le bronze. Les époux s’échangent des pièces ayant une réelle valeur affective.

Écosse

Une arrivée en musique

En Écosse les traditions reviennent à la mode. Depuis des siècles le kilt est la tenue préférée des mariés et garçons d’honneur. Côté rituel, c’est toujours au son de la « wedding walk » que les amoureux se dirigent séparément vers le lieu de cérémonie. Derrière un ou plusieurs joueurs de cornemuse, ils avancent au rythme de musiques écossaises. Le garçon d’honneur accompagne la mariée jusqu’à l’autel. Le futur époux avance, quant à lui, au bras de la demoiselle d’honneur. À la sortie, les instruments retentissent de nouveau. Cette fois-ci c’est un couple uni par les liens du mariage qui avance. Mains dans la main, les mariés sont suivis du garçon et de la demoiselle d’honneur.

Tahiti

Un tifaifai pour la descendance

Mariage Tahiti - le rituel du tifaifaiÀ bord de pirogues fleuries, les futurs mariés rejoignent séparément une plage de sable fin. Sous le soleil de Tahiti, le chant des vagues apporte douceur aux cérémonies de mariage. Dans des tenues blanches et légères et parés de colliers de coquillages et de fleurs, les amoureux s’avancent vers le tahua, le prêtre polynésien. Après l’échange des vœux vient le rituel du « tifaifai ». Emmaillotés dans ce tissu traditionnel aux couleurs de l’île le jeune couple ne forme plus qu’un seul être. Aujourd’hui encore le « tifaifai » occupe une place importante dans la cérémonie traditionnelle polynésienne. C’est lui qui rappelle aux jeunes époux l’importance pour eux d’assurer leur descendance.

Argentine

Une surprise au bout du ruban

Mariage argentin - Cérémonie des rubansEn Argentine le gâteau de mariage cache une jolie surprise. Plusieurs rubans sortent du wedding cake. Avant de déguster le dessert, chaque femme célibataire choisit un bout de tissu coloré. Au signal de la mariée, elles tirent délicatement sur leur ruban. L’une d’elle découvre alors une jolie bague. La légende raconte que que ce bijou annonce un heureux événement : elle sera la prochaine à se marier. Aujourd’hui la tradition se modernise. Animation à part entière, ce jeu des rubans se déroule ne se déroule plus nécessairement au moment du gâteau. Les rubans sont alors placés dans une jolie boîte ou une piñata assortie à la décoration du mariage.

Canada

Des baisers à foison

Dans ce pays d’Amérique du Nord les invités prennent un malin plaisir à trinquer à l’amour des mariés. Et pour cause ! À chaque fois que les époux entendent les verres tinter ils doivent s’embrasser. Mais au Canada, les mariés n’ont pas l’exclusivité du rituel. La personne ayant fait sonner sa coupe doit à son tour embrasser celle qui se trouve à sa droite. Dans le grand nord blanc l’amour se partage bruyamment !

Mexique

Un ruban pour l’éternité

Les mariages mexicains sont un merveilleux mélange de tradition et modernité. Pour symboliser l’union des amoureux, les parrains des mariés placent sur leurs épaules un long ruban. Déposé en forme de huit, il représente l’infini pour un mariage stable et éternel. Le ruban traditionnel est fait de perles ou cristaux ornés d’une croix. Aujourd’hui les parrains les personnalisent. Ils sont fait à la main, en fleurs, avec coquillages ou le nom des mariés. Certains sont ornés d’objets ayant une valeur affective pour le couple. Grâce à ce ruban, rien ni personne ne pourra séparer les amoureux.

Maroc

Un défilé de robes

Le mariage marocainCaftan Maroc dure plusieurs jours. Le jour de la cérémonie, la mariée change de robe tout au long de l’événement. Véritable reine de la soirée, tous les regards se posent sur elle lorsqu’elle apparaît dans ses sept tenues différentes. Les sept robes représentent les sept jours du mariage traditionnel. Chaque vêtement est différent et possède sa signification.Le caftan vert est dédié à la cérémonie du henné et la « takchita » blanche symbolise la pureté. D’autres robes représentent diverses régions du pays ; la « fassyia » vient de Fez, la « r’batia » de Rabat, la « sahraouia » du Sahara et la « soussia » très colorée est d’origine berbère. Au Maroc et partout ailleurs, les Marocaines offrent à leurs invités un véritable défilé de mode lors de leur mariage.

Chine

Mariage en rouge, mariage heureux

Mariage Chinois - Le rouge prédomineEn Chine la couleur du bonheur n’est pas le blanc. Dans l’Empire du Milieu c’est en rouge qu’on se marie. Même si de plus en plus de Chinoises choisissent de porter une robe blanche à l’occidentale, le rouge reste la couleur du mariage. Des lanternes à la décoration florale en passant par les tambours annonçant la bonne nouvelle, le rouge est partout. Cette couleur apporte joie, amour et prospérité aux futurs mariés. Parce que lorsqu’on aime on ne compte pas, même la chambre nuptiale est décorée de rouge.

Japon

Du saké à partager

Mariage Japon - Cérémonie ShintoTerre de traditions, le Japon célèbre les mariages « shinto » ou « cérémonie devant les divinités ». Ce mariage traditionnel recèle de rituels ancestraux. L’une des plus vielles traditions est la cérémonie du saké appelée « san san kudo » (« trois fois trois neuf » en français). Les prêtresses miko officient l’événement. Les jeunes époux boivent à tour de rôle trois fois trois gorgées de saké. La première est dédiée aux Dieux, la deuxième à la famille et la dernière aux convives. L’alcool de riz est servi dans des tasses de laque rouge de différentes contenances. Le passé, le présent et le futur sont symbolisés par les récipients. Au Japon, la tradition des mariages « shinto » perdure. Mais, aujourd’hui les époux ont le droit de tricher. Ils peuvent faire semblant de boire pour ne pas s’enivrer avant la fin du mariage !

Inde

Les danses du feu

En Inde les mariages durent jusqu’à 12 jours. Chaque jour les rites nuptiaux se succèdent et la fête bat son plein. L’un des principaux événements est le « Saat Phere » ou « Mangalphera ». Vêtu de blanc le marié accompagne son épouse au sari coloré. Ensemble, ils marchent autour d’un feu. L’Inde est un pays-continent. Selon la région, le rituel est interprété différemment. Certains amoureux tournent sept fois autour des flammes, symboles de la présence divine. D’autres font quatre tours dans le sens des aiguilles d’une montre. Chaque tour symbolise alors un élément clé de la vie du couple : le salut spirituel, les devoirs religieux et moraux, la prospérité et les plaisirs terrestres. Quelle que soit sa signification, la danse du feu reste une tradition incontournable du mariage hindou.